Retour sur le NEC numérique en commun , HACKATHON 2021 !

Retour sur le NEC numérique en commun , HACKATHON 2021 !

EDITO.

Ces cinq dernières années, l’association Efficience Solidaire et Créative a agi pour une transition numérique qui soit vecteur de développement territorial sur les arrondissements de la Sambre-Avesnois-Thiérache (Territoire S.A.T) .

Pour cela, plusieurs volets d’action ont été mis en place notamment :

  • la montée en compétences numériques professionnelles des personnes,
  • l’accompagnement à la digitalisation de structures ( PME, artisans , et de l’ ESS )
  • et enfin la nécessité de densifier les actions d’inclusion numérique pour le plus grand nombre.

Ce travail de terrain, au plus proche des besoins, a permis progressivement de mieux connaitre les forces locales et d’enclencher petit à petit une véritable dynamique intégrant progressivement l’ensemble des acteurs locaux de la médiation numérique.

Cette trajectoire initiée a été accélérée par la crise sanitaire, qui a eu pour effet d’accroitre l’action de médiation numérique sur le territoire. Cette crise a mis en lumière la capacité d’agir des acteurs associatifs de proximité qui ont su sur le territoire de S.A.T. être force de propositions et de solutions face à des besoins numériques grandissants.

Les acteurs ont su également mutualiser leurs compétences et décliner des services au plus proche des habitants. (en zone rurale et zone urbaine). Aussi, les collectivités ont pu s’appuyer sur ce tissu associatif dense et réactif au bénéfice du plus grand nombre.

L’évènement NEC Numérique en commun en SAT  Sambre-Avesnois-Thiérache s’inscrit sur cet élan collectif, cette volonté de répondre au défi de notre temps en partant des atouts locaux, et en imaginant des solutions nouvelles qui partent du contexte.

Car le développement territorial local à travers le prisme de la transition numérique ne dépend plus seulement des décisions venant d’en haut, des ministères ou des collectivités, mais le local doit être perçu dorénavant comme un espace vivant comportant ses propres dynamiques et la capacité d’agir à son propre développement.

C’est dans ce cadre que notre évènement NEC Numérique en Commun a été organisé , laissant une grande part aux idées et à l’intelligence collective, ( hackathon ) en intégrant des acteurs publics, sociaux et de l’économie sociale et solidaire . Pour réunir les compétences et la créativité, vers un objectif commun : le numérique inclusif.

 Jamel MEDJAHED, directeur fondateur de Efficience. 

CONTENU.

3 jours riches d’enseignements et d’échanges sur l’inclusion numérique. L’enjeu étant de porter le numérique à l’ensemble du territoire et à l’ensemble de ses habitants.

Faire s’exprimer les talents pour faire émerger des réponses aux problématiques de l’illectronisme et de la fracture numérique.

Réunir des énergies différentes, multiples pour poser les grandes lignes d’un projet qui pourrait être concrétisé par la suite.

Faire en sorte que le territoire SAT Sambre-Avesnois-Thiérache soit un territoire d’innovation sociale et numérique. 

Zoom sur l’Hackathon.

  • Le hackathon 2021 a porté sur l’action sociale dans un contexte de digitalisation. Il a mobilisé une trentaine de participants issus de la médiation numérique et du travail social, durant 2 journées, pour proposer 4 actions/projets selon 4 défis sociaux/sociétaux : le harcèlement scolaire, la pauvreté, le soutien à la parentalité, l’accès à la culture.

    Notre objectif : Décoller les étiquettes de “contrainte”, “origine du mal”, “source de conflit/éloignement” qui collent encore au numérique et, au contraire se servir de son effet de levier pour les travailleurs sociaux.

  • L’outil numérique, même dans ses formes les plus complexes, si le travailleur social contribue à son choix et à son design, devient facilitateur et accroît l’impact de l’action sociale. 

Présentation synthétique  des travaux réalisés : 

Défi 1 : Harcèlement scolaire (réseau social intra-établissement)

Projet de start up numérique proposant l’application Bull.e.free (adossable à l’ENT, avec une gestion interne à chaque collège) permettant de libérer la parole des harcelés scolaires (10% des élèves), mais aussi des témoins de ces situations et des proches des victimes. Cette application, fondée sur une charte éthique co-construite entre travailleurs sociaux et médiateurs numériques, garantit l’anonymat des utilisateurs, et la possibilité pour eux de garder la main sur le moment du passage du dialogue avec le chatbot de l’appli à la rencontre physique avec un travailleur social. L’étude des données recueillies via l’appli permettra de communiquer de manière efficiente et de nourrir les actions de prévention.

 Défi 2 : Pauvreté (ACI numérique à destination des sans domicile fixe)

Projet de créer une association “CLEFS Centre de Logement et d’Engagement de Formation Solidaire” qui proposerait un parcours de réinsertion sociale via le numérique. Partant du constat que la fracture numérique amplifie l’isolement social des plus vulnérables (SDF), la structure proposerait une activité de reconditionnement de smartphone par et pour les SDF. Les emplois créés permettraient d’accéder à un hébergement mettant, entre autres, l’accent sur l’inclusion numérique des bénéficiaires avec une collaboration médiation numérique et sociale.

Défi 3 : Soutien à la parentalité (plateforme d’accompagnement des familles pour l’orientation des élèves et la prévention de l’échec scolaire)

Proposition de créer un comité avec l’association des parents d’élèves nommé les Accrochés afin de sensibiliser et aider les parents au moment des choix d’orientation de leurs enfants. Une zone numérique “neutre” serait animée par le comité sur l’ENT pour permettre des échanges plus ou moins formels entre élèves/parents/équipe pédagogique/professionnels de l’orientation. Aussi des ateliers mensuels dès la classe de 4ème seraient réalisés pour diffuser des témoignages d’anciens élèves et découvrir de nouveaux métiers grâce à la VR.

Défi 4 : Accès à la culture (association d’animation numérique en milieu hospitalier)

Projet de créer une association Cultur’Box avec pour objectif de faciliter l’accès à la culture, de casser l’isolement et de favoriser le bien être des patients leur permettant de guérir plus vite. Cela consiste à prêter une tablette et un casque audio à toute personne le désirant tant que celle-ci est hospitalisée sur une longue durée. Cette tablette proposerait une offre de service culturelle (vidéo, musique, livre, …) accessible et gratuite. La possibilité d’effectuer ses démarches en ligne. Également, la possibilité de visiter des lieux culturels insolites grâce à la VR.

Suite à cet évènement de Co créativité , chaque équipe projet bénéficie de la possibilité d’être accompagné. 

“C’est intéressant de voir cette énergie sur notre territoire. On identifie une volonté de faire avancer les choses, par des groupes d’individus qui se rencontrent  autour de thématiques fortes. Certains s’appuient sur des outils existants (ENT, casque VR, …) pour répondre à des problématiques locales. Ce type type d’évènement illustre le potentiel d’innovation de notre agglomération. ”  

Nino CHIES

Conseiller communautaire , Agglomération Maubeuge Val de Sambre , dédié au numérique